25
Avr

Atelier de danse avec Frédérique Jéhannin

Article Ouest France Annah BLOUIN-FAVARD. Publié le 13/04/2022

Redon. Un atelier de danse pour « découvrir autrement son corps »

​Depuis le mois de janvier 2022, la Ville de Redon (Ille-et-Vilaine) propose, dans le cadre du programme réussite éducative, des ateliers de danse parents/enfants, en partenariat avec Frédérique Jéhannin, professeure de danse à l’école Tatansa. Ces cours de danse permettent aux familles de découvrir un univers qu’ils connaissent peu et de renforcer le lien entre les parents et les enfants.

Sur un air de musique jazz, le jeune Matéo réalise, aux côtés de Lucille Richard, coordinatrice du programme réussite éducative pour Redon (Ille-et-Vilaine), la petite chorégraphie apprise pendant le cours de danse de Frédérique Jéhannin, professeure de danse à l’école Tatansa.

Dans la salle de danse de la Maison de l’enfance où s’est déroulé le cours, mardi 12 avril 2022, sa mère, Aurélia, et son petit frère, Timéo, le regardent avec émerveillement.

Un atelier pour tisser un lien parents/enfants…

« L’idée de cet atelier, explique Lucille Richard, c’est de pouvoir faire découvrir aux familles, une activité qu’elles n’ont pas l’habitude de faire ou qu’elles ne connaissent pas. » Seules les familles habitants dans le quartier Bellevue ou dont les enfants, âgés de 2 à 16 ans, sont scolarisés dans ce quartier, peuvent s’inscrire à ces ateliers. Pour Aurélia et ses fils, c’est le deuxième auquel ils participent.

Afin de favoriser ce moment, les ateliers ne sont proposés qu’à une ou deux familles, pas plus. « Cela permet de favoriser l’individualité de chacun », souligne la coordinatrice. Depuis le mois de janvier 2022, la Ville a signé un partenariat avec la professeure de l’école Tatansa pour animer ces ateliers de danse.

Sur un air de musique jazz, le jeune Matéo réalise, aux côtés de Lucille Richard, coordinatrice du programme réussite éducative pour Redon (Ille-et-Vilaine), la petite chorégraphie apprise pendant le cours de danse de Frédérique Jéhannin, professeure de danse à l’école Tatansa.

Dans la salle de danse de la Maison de l’enfance où s’est déroulé le cours, mardi 12 avril 2022, sa mère, Aurélia, et son petit frère, Timéo, le regardent avec émerveillement.

Un atelier pour tisser un lien parents/enfants…

« L’idée de cet atelier, explique Lucille Richard, c’est de pouvoir faire découvrir aux familles, une activité qu’elles n’ont pas l’habitude de faire ou qu’elles ne connaissent pas. » Seules les familles habitants dans le quartier Bellevue ou dont les enfants, âgés de 2 à 16 ans, sont scolarisés dans ce quartier, peuvent s’inscrire à ces ateliers. Pour Aurélia et ses fils, c’est le deuxième auquel ils participent.

Afin de favoriser ce moment, les ateliers ne sont proposés qu’à une ou deux familles, pas plus. « Cela permet de favoriser l’individualité de chacun », souligne la coordinatrice. Depuis le mois de janvier 2022, la Ville a signé un partenariat avec la professeure de l’école Tatansa pour animer ces ateliers de danse.

… qui permet de se changer les idées…

« La danse permet de découvrir autrement son corps, souligne Frédérique Jéhannin. On peut se lâcher et surtout ça change des séances de rééducation », dont le petit Timéo est coutumier. C’est aussi une occasion pour les familles de passer un moment ensemble, loin des tracas du quotidien.

« J’étais un peu sceptique et pas très motivée pour ce deuxième cours, confie la jeune mère. Il y a les nombreux rendez-vous médicaux cette semaine pour le petit, et puis la première fois qu’on est venu Timéo n’avait pas beaucoup adhéré… Mais je ne regrette pas du tout car je n’avais jamais vu Matéo aussi épanoui. »

… et qui demande beaucoup de concentration

À travers les différents exercices proposés lors de la séance, les deux encadrantes sollicitent l’imagination, la confiance en soi mais aussi et surtout, la concentration. « Matéo n’a jamais été aussi concentré et impliqué dans une activité, murmure Aurélia. Il a eu directement confiance et il s’est lâché. » D’autant qu’à part quelques cours à l’école, Matéo n’avait jamais suivi de cours avec une danseuse professionnelle.

Après une petite heure de cours de danse, durant laquelle la famille a fait des ateliers de stretching, de respiration et a découvert quelques pas dansés, l’aîné s’est lancé dans une petite chorégraphie, guidé par Frédérique Jéhannin.

Cette dernière félicite le jeune garçon : « Je suis épatée par ce que tu as réussi à faire aujourd’hui Matéo. » Le jeune garçon est lui aussi ravi du moment partagé puisqu’à peine la séance terminée, il s’exclame, radieux : « Est-ce qu’on pourra refaire un atelier bientôt ? »

Contactez-nous

[lire les infos ci-dessous avant de nous contacter]

Pour toute information urgente contactez-nous par téléphone.

Afficher le numéro

06 83 19 33 91


    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Entrer le code ci-dessous :

    captcha

    ⇒19/09/2020 – Les mails ne sont pas traités quotidiennement. Merci de votre compréhension.

    ⇒30/08/2020 – Lire dans la section “presse” l’article concernant le fonctionnement des inscriptions

    ⇒ 16/06/2017 – ATTENTION sur certaines messageries, la réponse e-mail peut tomber dans les spams.